Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 10:45

Le duel de stars entre LeBron James et Kevin Durant a été de haute volée, à l’avantage de l’Ouest.

KD est très ému: "C'est un rêve devenu réalité".

 

 

 

C’en est déjà fini de ce All-Star Week-end à Orlando. Le match des grands a clôturé le bal la nuit dernière, avec la victoire de l’Ouest devant l’Est (152-149), pour le ASG le plus prolifique de l’histoire.  Les téléspectateurs du monde entier ont pu assister à un duel de superstars de haute volée, entre les deux candidats principaux au titre de MVP: Kevin Durant et LeBron James.

Et la première manche a été remportée par la star du Thunder. Durantula a été régulier tout au long du match en dégoûtant ses adversaires grâce à la combinaison si particulière de sa taille et de ses skills (36 pts, 7 rbds). En face, LeBron a surtout rentré des shoots impressionnants dans le 4e quart-temps, notamment à 3 pts (6/8), scorant lui aussi 36 pts pour ramener l’Est dans le match après une démonstration de l’Ouest.

« Avec tous ces grands joueurs sur le terrain, on ne sait jamais ce qui peut arriver« , expliquait le jeune MVP du soir. « Les gars ont rentré des gros shoots et ils sont revenus à 1 point. On en avait 18 d’avance.« 

Mais LeBron reste LeBron, aussi bourré de talent soit-il. Et au moment de la dernière possession, alors que Durant and co n’avaient plus que 2 pts d’avance, l’ancien des Cavs a fait le mauvais choix (ou le système que Thibodeau lui a imposé) en cherchant une passe pour D-Will placé un mètre derrière la ligne à trois points, qui ratait, puis en rendant la balle à Blake Griffin après avoir pourtant pris le rebond. Rien de grave, ce n’est qu’un match de gala, mais le King devra éviter ça en playoffs.

« Je ne peux pas perdre la balle comme« , s’en voulait LeBron James. « J’ai laissé tomber mon équipe, mais c’était un super week-end. »

 

Pour le reste, rien d’inhabituel. Des dunks extravagants, zéro défense, et un spectacle mine de rien plaisant à suivre. Pêle-mêle, on notera aussi :

- Kobe Bryant est encore un peu plus entré dans l’histoire de la NBA en dépassant Michael Jordan et en devenant le meilleur scoreur All-time de la compétition. En finissant le match avec 27 points, la star des Lakers a battu le record de Jordan (262 points) alors qu’il restait 4:57 à jouer dans le 3e quart temps en plaçant un joli dunk 2 mains en contre-attaque. Le nouveau record est maintenant de 271 points. Avant de passer Jordan, Kobe avait plus tôt dans la rencontre écarté les records de Oscar Robertson (246) et Kareem Abdul-Jabbar (251).

- Le match complètement foiré de Dwight Howard, attendu comme la star de l’évènement. Peut-etre perturbé par les bruits autour de lui, Superman n’a pas défendu et n’a pas pesé offensivement (9 pts, 10 rbds). Humiliation suprême, il s’est fait contrer par Andrew Bynum (dont on retiendra les mains dans les poches au moment du Star Splangled Banner) sur son premier ballon…

- Le troisième triple-double de l’histoire en ASG pour Dwyane Wade (24 pts, 10 pds, 10 rbds), dont on retiendra la faute flagrante pour ouvrir le pif de Kobe Bryant.

- Le racisme anti-étranger (#onplaisante) avec le temps de jeu famélique de Dirk (14 min), Gasol (14 min), TP (12 min, 6 pts), Deng (6 min), Nash (5 min) et le peu de turnover des deux coaches en général.

- Le plaisir qu’a eu Deron Williams à sortir de l’enfer des Nets. D-Will a rayonné lors de ses passages (20 pts, 4/7 à 3 pts) même s’il a manqué le dernier shoot de la partie.

- La puissance de Russell Westbrook et de Blake Griffin sur leurs dunks. Des bêtes de course.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sondage

La météo.

 

Cliquez sur le soleil pour accéder à la météo.

 

Un peu d'ambiance avec....

Balance toi de Tony Parker