Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 16:49

Les Lakers sont désespérés. Ils recherchent impérativement un meneur et explorent toutes les pistes. Si Gilbert Arenas semble être le candidat le plus évident à l’heure actuel, et si Kobe Bryant a donné son accord pour son intégration dans le roster, le staff de Los Angeles continuerait à chercher dans d’autres directions. On les comprend. Avant de confier les rênes de l’équipe à l’Agent Zero, mieux faut vérifier qu’il n’y a pas un Jeremy Lin qui traîne dans un coin…

Malheureusement pour eux, les « meneurs » qui restent aujourd’hui disponibles sur le marché semblent entrer dans la même catégorie que Gilbert Arenas. Et parmi les candidats, deux noms sont sortis du chapeau ce week end : Allen Iverson et Rafer Alston.

Photo Allen Iverson

Selon Stephen A. Smith d’ESPN, certaines sources proches des Lakers lui auraient confié que le staff de LA était prêt à donner sa chance à Allen Iverson si ce dernier acceptait dans un premier temps de passer quelques matches en D-League. Une vraie honte pour l’ex-All-star mais une précaution tout à fait légitime pour arriver à évaluer son niveau actuel. Personnellement, on doute sérieusement de cette rumeur pour la simple et bonne raison que Allen Iverson n’est pas un meneur et ne l’a jamais vraiment été. Cette piste se serait de toute façon refroidie.

 

L’autre rumeur, plus solide mais tout aussi peu enthousiasmante pour les fans des Lakers, est Rafer Alston. A 35 ans, celui qui avait fait le bonheur d’Orlando à l’époque de sa finale NBA face aux Lakers, pourrait faire son retour en NBA. Mais là encore, l’option semble assez peu crédible. S’il joue actuellement en D-League chez les D-Fenders (l’équipe affiliée aux Lakers), Skip ne tourne qu’à 2 points et 1,3 passe de moyenne sur ses 3 matches en seulement 8,3 minutes.

 

Décidément, les Lakers ne sont pas prêt de digérer le trade manqué de Chris Paul…

Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 13:14

Son équipe a certes perdu (99-93) contre Paris, mais Adrien Moerman aura tout donné. Avec 32 points et 11 rebonds, l’ailier nancéien explose ses records personnels et efface la marque établie la semaine passée par le jeune havrais Camara (36 d’évaluation).

 

 Dans la raquette de ce cinq idéal, on retrouve un autre Français que l’on n’avait plus vu à pareille fête depuis un sacré bout de temps : c’est le « Poulpe » Pape Badiane. Le pivot de Poitiers sort un très propre 15 points et 9 rebonds pour aider son équipe à sortir de la zone rouge. Le backcourt est lui complètement américanisé avec la combinaison Schilb – Chatfield qui ferait saliver bon nombre de coachs de Pro A. L’homme à tout bien faire de l’Elan cumule un 35 d’évaluation bien replet dans la victoire écrasante de Chalon qui refroidit Orléans alors que le scoreur fou de la capitale a encore frappé (27 points). Pour compléter, le tout, c’est le couteau suisse dominicain, Ricardo Greer, qui s’immisce dans ce cinq avec son jeu toujours aussi complet (18 points à 7/11 aux tirs, plus 5 rebonds et 5 passes) mais son équipe continue de perdre (88-86 contre l’Asvel).

 

 

 

 Les lauréats de la 18ème journée Blake Schilb (Chalon) : 26 points à 7/11 aux tirs, 6 rebonds, 8 passes pour 35 d’évaluation (Victoire 94-62 contre Orléans) Eric Chatfield (Paris-Levallois) : 27 points à 9/17 aux tirs, 6 rebonds, 8 passes, 4 interceptions, 5 balles perdues et 9 fautes provoquées pour 30 d’évaluation (Victoire 99-93 contre Nancy) Adrien Moerman (Nancy) : 32 points à 14/21 aux tirs, 11 rebonds, 4 passes pour 39 d’évaluation (Défaite 99-93 contre Paris-Levallois) Pape Badiane (Poitiers) : 15 points à 7/9 aux tirs, 9 rebonds pour 23 d’évaluation (Victoire 82-64 contre Le Havre) Ricardo Greer (Strasbourg) : 18 points à 7/11 aux tirs, plus 5 rebonds et 5 passes pour 26 d’évaluation (Défaite 88-86 contre Asvel)

Repost 0
news-basket - dans ProA
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 18:15

Jeremy Lin,  "le mamba jaune" pour ses fans, s'est fait un nom en à peine une semaine chez les Knicks de New York, clôturant une semaine de folie avec 38 points vendredi au Madison Square Garden contre les Los Angeles Lakers.

 

 Quatrième match d'affilée sur le parquet pour Lin, le "serpent" venimeux, quatrième victoire pour les Knicks, 92-85 cette fois contre les Lakers, et quatrième feuille de statistiques avec au moins 23 points à l'actif de l'ancien étudiant de Harvard.

Délaissé par deux clubs de NBA, les Golden State Warriors d'abord, avec qui il avait joué 28 matchs la saison passée, puis les Houston Rockets ensuite en décembre, Jeremy Lin, originaire de Taïwan, est la révélation chez les Knicks, où il a obtenu du temps de jeu grâce notamment aux absences conjuguées de Carmelo Anthony, blessé aux adducteurs, et Amare Stoudemire, touché par un deuil familial.

 

 Le show Lin a débuté samedi dernier contre New Jersey, avec 25 points, alors qu'il n'avait pourtant pas débuté la rencontre comme titulaire. Puis ce furent 28 points et 8 passes contre le Utah Jazz et 23 points et 10 passes chez les Washington Wizzards, pour ses deux première titularisations en NBA. De quoi faire de Jeremy Lin le premier joueur NBA depuis LeBron James à marquer au moins 20 points et signer au moins 8 passes décisives lors de ses deux premières titularisations. Enfin, ce furent ces 38 points et sept passes décisives hier soir devant un public aux anges. Un match lors duquel le numéro 17 des Knicks a été impliqué dans les 16 premiers points de son équipe, avec 10 points à son actif et trois passes décisives.

"Vous ne voyez pas souvent des gars jouer comme ça, même après 30 matchs en NBA, voire même sur toute une carrière, a déclaré vendredi soir son entraîneur, Mike d'Antoni. Ce qu'il fait est époustouflant, il a répondu à beaucoup de questions ce soir".

 

Mais le jeune joueur, 23 ans à peine, sait garder la tête froide: "Je n'ai rien à prouver à personne, ce n'est pas ça qui m'importe; en tant qu'équipe nous progressons, et c'est tout ce qui compte", a-t-il affirmé après la rencontre contre les Lakers, à peine étonné d'avoir déboussolé à lui tout seul les stars californiennes. Même Kobe Bryant et ses 34 points ou Pau Gasol et ses 16 points et 10 rebonds étaient spectateurs vendredi soir. "Le niveau auquel ce gamin joue, je n'avais jamais vu ça", a commenté un des partenaires de Jeremy Lin, Jared Jefferies.

 

Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 00:20

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 21:33

Dans l’Oklahoma, l’équipe de basket du lycée de Vinita affrontait celle de Locust Grove. Alors qu’il restait une seconde à jouer, les jeunes basketteurs de Vinita récupèrent le ballon après un lancer franc réussi, lancent la remise en jeu et concluent le match par un dunk au buzzer !

Ils célèbrent alors leur exploit en se sautant dans les bras… Sauf qu’ils étaient largement devant [54-40] au score et que cette dernière action n’était pas vraiment nécessaire.

 

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 21:28

Ce soir, les Memphis Grizzlies accueillent les Indiana Pacers et ont réservé une surprise à leurs fans alors que la Saint Valentin approche. Des cartes de voeux décalées où Rudy Gay explique qu’il y a « de l’amour dans l’air » et qu’il le sait car il « y passe beaucoup de temps ». Tony Allen, Marc Gasol, O.J. Mayo et Mike COnley se sont également prêtés au jeu.

 

Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 21:22

Et de quatre ! Tony Parker a finalement été choisi par les coaches en tant que remplaçant de l’équipe de l’Ouest lors du prochain All Star Game. Il accompagnera deux autres meneurs, Russell Westbrook et Steve Nash, dans une sélection qui ne s’est pas vraiment souciée de l’équilibre des positions.

LaMarcus Aldridge fête sa toute première sélection, tout comme Andre Iguodala, Luol Deng et Roy Hibbert, alors que Pau Gasol et Tim Duncan sont eux absents. Tout comme Rajon Rondo, blessé pendant près d’un tiers du début de saison.

 

Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 00:49

1967-aujourd'hui Chicago Bulls inscrit en noir au dessus d'une tête de taureau rouge et blanche

1991 Logo anniversaire célébrant les 25 ans de la franchise
1996 Logo anniversaire célébrant les 30 ans de la franchise

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 00:10

Repost 0
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 18:35
Repost 0

Sondage

La météo.

 

Cliquez sur le soleil pour accéder à la météo.

 

Un peu d'ambiance avec....

Balance toi de Tony Parker