Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 17:45

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 00:04

De temps en temps, lorsqu’il est en difficulté sur une action, Kobe Bryant en appelle à son imagination et… au panneau. Comme hier soir, contre Houston.

Il fait ce qui est désormais sa spéciale : une passe pour lui-même avec la planche. 

Mardi, c’est donc la cinquième fois en quelques saisons, que Bryant nous sort ce geste. Les voici toutes, avec en cadeau des images de « l’inventeur » de ce geste, Tracy McGrady. C’était lors du All Star Game 2002.

À la différence que l’ancien Rocket dunkait alors que Bryant finit souvent en lay-up.

 

Hier soir

 

Contre Houston

 

Contre Phoenix

 

Contre Charlotte

 

Contre Utah

 

T-Mac

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 18:54

Kobe aurait certainement espérer passer la barre des 28 000 d’une autre façon…

 

Il y a des jours où vous mettez dedans et d’autres non. Hier soir, c’était un jour sans pour Kobe Bryant. Problème de pression ? La défense de Danilo Gallinari était-elle trop bonne (sic) ? Ou Kobe a-t-il tout simplement forcé son jeu et croqué comme un cochon ?

Cette nuit Bryant le savait, il allait passer la barre fatidique des 28 000 points en carrière. Cela allait faire de lui le seul joueur en exercice à passer ce cap historique et le 6e joueur de tous les temps à inscrire autant de points en carrière. Shaquille O’Neal n’est plus qu’à 584 points maintenant.

Mais pour ce faire, Bryant a du forcer son jeu comme rarement et termine la partie avec un terrible 6/28 au shoot soit un très faible 21,4% de réussite. Ajoutez à ça ses 6 pertes de balles pour 4 passes et vous obtenez une évaluation qui donnerait la migraine à de nombreux joueurs de fantasy league.

« On a essayé de jouer très agressif en défense sur lui et de lui faire prendre de mauvais shoots, » expliquait Gallinari, chien de garde attitré de Bryant sur le match mais peu connu pour être un vrai stoppeur défensif. « Quand vous défendez sur lui, il arrive toujours a rentrer des shoots compliqués mais nous avons fait un bon boulot ce soir.« 

Bryant a du attendre le 3e quart temps pour enfin passer la barre des 28 000 points et se détendre un peu. Malheureusement, les Lakers avaient déjà une dizaine de points de retard. Son début de match a été tout simplement cauchemardesque : il manque ses 5 premiers shoots, commet 2 fautes offensives et rejoint le banc. Il revient ensuite sur le parquet, plante un 3-pts et enchaîne ensuite 4 ratés.

Et le pire dans tout cela c’est que cet arrosage intempestif a été fait au détriment de l’équipe. En effet, il arrive parfois que Bryant soit obligé de shooter plus que de raison car les autres joueurs se cachent ou ne sont pas dans un bon jour. Hier ce n’était pas le cas. Le duo Bynum – Gasol dominait son sujet et, contrairement à Kobe, mettait dedans : 18 pts à 7/12 et 16 rbds pour Bynum et 20 pts à 8/15 et 11 rbds pour Gasol. Au différentiel Bryant obtient un très vilain -17 lorsqu’il est sur le terrain alors que Bynum est à +9. Sur les deux matches du week end contre Denver, Bryant a shooté au total à 12 sur 46 soit 16,5 pts à 26%. Denver nouvelle bête noire du Black Mamba ?

Pour sa défense, on rappellera tout de même que les Lakers jouaient leur 6e match en une semaine et que la fatigue s’est donc naturellement fait sentir. Aussi fort et technique soit-il, Kobe a maintenant 33 ans et ne peut décemment plus enchaîner les matches en étant à 100% sur 35 minutes. En tout cas, vivement le break de fin janvier car les Lakers vont encore devoir se retrousser les manches, ils vont jouer 6 matches en 9 jours…

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 12:17

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 12:12
Danilo Gallinari va sans doute en faire des cauchemars…

L’Italien a la balle d’égalisation face aux Lakers. Il reste une poignée de secondes à jouer, et c’est un lay-up main gauche.

La suite en images…

 

 

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 16:36

Ajinça a rejoint le sélectionneur à la SIG et JLM l’a mauvaise.

  

 Alexis-Ajinça-large-ChrisElise

 

A la recherche d’un intérieur depuis plusieurs semaines, le SLUC Nancy avait ciblé Alexis Ajinça. Alexis était dans les petits papiers de Jean-luc Monschau et, s’il était reparti aux Etats-Unis pour tenter de se trouver un nouveau contrat NBA, l’entraîneur nancéien espérait bien le faire signer une fois ses work out terminés. Seulement voilà, Ajinça a décidé de rejoindre la Strasbourg-IG Basket et visiblement, comme le révèle l’Est Républicain, le natif de Mulhouse a du mal à le digérer :

« Il faut savoir que si Ajinça a choisi Strasbourg, c’est dans la perspective de l’équipe de France (le coach de la SIG, Vincent Collet, est également le sélectionneur national – ndlr). C’est une situation de concurrence déloyale qui me paraît inacceptable. Je le disais déjà à l’époque de Claude Bergeaud. Le sélectionneur de l’équipe de France n’a qu’à entraîner un club à l’étranger…« 

Pour rappel, Vincent Collet avait affirmé qu’Alexis Ajinça avait fait le choix de débarquer en Alsace en échange de garanties concernant son rôle au sein de l’effectif. Peut-on alors parler d’un léger manque de fair-play de la part de Jean-Luc Monschau ? Avec un Akin Akingbala courtisé par l’Olympiacos, nul doute que la venue d’Alexis Ajinça aurait permis au SLUC de compenser un éventuel départ du pivot nigérian et, dans un autre temps, de dégager des bénéfices susceptibles permettre l’arrivée d’un ailier de grand standing. En même temps, difficile de ne pas penser que, légitimement, le fait de jouer pour le sélectionneur a dû peser un peu , même inconsciemment, dans la décision d’Alexis.

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 16:31
Partager cet article
Repost0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 21:57
Il reste 4:40 dans le 4e quart temps. Miami est devant de 2 petits points (82-80). A ce moment du match, tous les paniers valent de l’or et les défenses sont particulièrement resserrée. Sur un démarquage ligne de fond, Chalmers sert parfaitement LeBron James qui s’élève pour claquer ce qui devait être un mega tomar tranquille.

Mais contre toute attente, le courageux Gerald Henderson décide de monter au contre ! Une folie quand on connait la puissance de James mais Gerald y croit. L’ailier des Bobcats s’élève, tend le bras mais il est définitivement trop en retard et trop court. James abat violent son bras pour ce qui aurait du être le poster de la nuit. Mais le ballon rebondit violemment sur la tête de Henderson (après être entré dans le panier) et ressort telle une bombe. LeBron est furieux mais le jeu continue, Diaw prend le « rebond », Maggette part en contre et marque le lay up. 82-82…

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 21:54
Haywood marque contre son camp...
 
Partager cet article
Repost0
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 22:06

Le tirage au sort a rendu son verdict.

 

final-four-2012

 

Le Panathinaïkos hérite d’un groupe homogène. Le FC Regal Barcelone et le Maccabi Tel Aviv devraient s’en sortir aisément. Le CSKA Moscou aura l’occasion de reconnaitre les lieux avant le prochain Final Four (on exagère à peine…), tandis que le Real Madrid devra s’employer pour sortir d’un Groupe F très relevé.

Groupe E : CSKA Moscou, Olympiacos, Anadolu Efes Istanbul, Galatasaray.

Groupe F : Real Madrid, Montepaschi Siena, Unicaja Malaga, Bilbao.

Groupe G : Fenerbahce Ulker, Panathinaikos, Unics Kazan, EA Milan.

Groupe H : FC Barcelone, Maccabi Tel Aviv, Bennet Cantù, Zalgiris Kaunas.

 

Les deux premiers de chaque groupe (E-F et G-H) s’affronteront ensuite en match aller-retour afin de déterminer les quatre équipes qualifiées pour le Final Four se disputant cette année à Istanbul

Partager cet article
Repost0

Sondage

La météo.

 

Cliquez sur le soleil pour accéder à la météo.

 

Un peu d'ambiance avec....

Balance toi de Tony Parker