Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 15:48

On connaissait la notion de « point-forward » popularisée par Scottie Pippen et aujourd’hui LeBron James. Un ailier avec les qualités d’un meneur qui organise le jeu de son équipe.

Et maintenant, une nouvelle notion va apparaître, celle de « point-center ». Et c’est notre Boris Diaw national qui va l’inaugurer à Charlotte. 

En effet, cette situation est le fruit de deux constats : Diaw sera probablement le pivot de l’équipe  et il est le meilleur passeur-créateur de l’effectif. Boris aura donc les clés du jeu des Bobcats pour la saison à venir.

Comme en témoigne son coach, Paul Silas au Charlotte Observer.

« Il peut prendre un rebond, dribbler, voir tout le monde sur le terrain et faire une passe ou aller au lay-up. Il y a tellement de chose qu’il sait faire s’il est avec nous. Et il le sera. »

Si offensivement, cette solution peut-être intéressante, défensivement Boris ne pourra pas contenir des pivots comme Dwight Howard ou Andrew Bogut. C’est Biyombo qui aura ce rôle.

Ce nouveau rôle pourrait donc être utilisé de temps en temps, mais l’arrivée de Biyombo va décaler Boris en ailier-fort. Et Boris aura donc tout le loisir de jouer les créateurs vu qu’il sera libéré des efforts défensifs.

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 15:44

Vincent Pourchot, l’espoir de Nancy, a signé 62 d’éval ce week-end !

Vincent Pourchot, le pivot le plus grand de France (2,22 m) a été exceptionnel samedi dernier contre Pau. Alors qu’il jouait avec son équipe du SLUC Nancy dans le championnat espoirs, Vincent a signé un incroyable 62 d’évaluation ! A côté de ça, le score final (110-72 en faveur des siens), était anecdotique.

Ce joueur né en 1992 a claqué 26 points (11/14 à deux points et 4/6 aux lancers-francs) sur la tête de ses adversaires, capté 26 rebonds (dont 4 offensifs) et rejeté 15 tirs en seulement 33 minutes de jeu. Un triple-double monstrueux qui devrait braquer les projecteurs encore un peu plus sur lui. Pour un peu, cette performance hors norme nous aurait presque rappelé (toutes proportions gardées, bien entendu) le légendaire Wilt Chamberlain, qui avait compilé 22 points, 25 rebonds et 21 passes décisives contre les Pistons de Detroit lorsqu’il évoluait avec les 76ers.

Ce qui est également remarquable, c’est que la performance du pivot nancéien n’a pas empêché ses coéquipiers de briller, eux aussi. Kévin Thalien termine la rencontre avec un joli 38 d’éval’ tandis que Dzenan Kurtic conclut le match avec 20 d’évaluation.

Pour l’anecdote, lorsque l’on compare les évaluations cumulées des joueurs des deux formations, on observe une différence de 100 (159 à 59) et Vincent Pourchot est plus performant à lui tout seul que l’ensemble de l’effectif palois (62 contre 59). Décidément, ce match restera gravé à jamais dans l’histoire du championnat espoirs de Pro A et du basket Français.

L’homme du match s’est confié à nous à l’issue de cette rencontre bien particulière :

« Oui je suis satisfait, mais cette performance est due aussi au collectif de l’équipe », a-t-il tenu à noter.

« Pour la défense, mon coach m’a demandé d’accentuer mes efforts pour arriver à ce résultat sachant que Pierre Verdière (ndlr : entraineur au centre de formation du SLUC Nancy) attend beaucoup de moi sur ce point là. J’ai du mal à réaliser, mais c’est le fruit de mon travail. Je ne vais pas rester sur mes acquis car cela va être dur de renouveler cette performance. Il y a beaucoup de travail encore à fournir de ma part. Un sentiment de satisfaction règne car ça a prouvé à mes coéquipiers qu’ils pouvaient me faire confiance. La majorité de l’équipe a passé son temps à me chambrer, à répéter que je suis une star alors que je suis loin de l’être. »

Vincent garde donc les pieds sur terre et ne cherche visiblement pas à brûler les étapes. Pourtant, avec un tel gabarit et des performances comme celle-là, on pourrait se dire que les bras de l’équipe Pro pourraient bientôt s’ouvrir à lui.

« Pour jouer en pro, j’ai encore beaucoup de travail à fournir. Mon tour viendra un jour ou l’autre », affirme-t-il.

Pour sa première apparition sur les parquets du championnat espoirs, Théo Lefebvre (16 ans) avait été confronté au géant de Nancy, la semaine dernière, avec son équipe de l’Élan Chalon/Saône et il avait donc eu l’occasion de le détailler de près.

« Il est vraiment très long, sa taille lui permet de prendre des rebonds et contrer des joueurs avec une certaine facilité. Moi, je fais 1,74 m, donc à côté de lui c’est vraiment important la différence de taille. Les gars de mon équipe ont fait le rapprochement car c’était sans doute le plus petit joueur contre le plus grand joueur du championnat qu’on peut trouver. »

Vincent Pourchot (17,7 points, 19,7 rebonds, 3,3 passes décisives et 7,7 contres de moyenne en trois matches au mois de décembre) va poursuivre sa progression avec les espoirs (actuellement 4ème au classement général) cette saison, mais s’il continue comme ça, on ne serait pas étonné de le voir grappiller quelques minutes en Pro A…

 

Vincent-Pourchot-large-FIBA

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 16:05

L’ailier français a été recalé lors de la visite médicale.

 

Gelabale-large-Mercieca-180811

 Selon le quotidien L’Equipe de ce jour, Mickaël Gelabale ne s’engagera pas en faveur du Khimki Moscou. En effet, le swingman tricolore n’a pas satisfait le staff médical du club russe, la faute à une cheville qui ne serait pas encore totalement guérie. Déjà recalé par le Spirou Charleroi pour les mêmes raisons, Gelabale essuie donc un nouvel échec dans sa quête d’un nouveau club en ce début de saison.

Toutefois, cette annonce devrait faire des heureux. A la recherche d’un remplaçant à Nicolas Batum depuis quelques semaines, le SLUC Nancy pourrait se montrer, une nouvelle fois, intéressé par le Guadeloupéen. Et encore plus quand on sait que Kenny Gregory est loin de répondre à toutes les attentes du coach lorrain, Jean-Luc Monschau

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 19:25
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 17:06
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 17:03
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 02:16

Après une semaine de négociations et de transferts avortés, la NBA a finalement accepté de transférer Chris Paul aux Clippers.

Le meneur des Hornets rejoint la seconde franchise de Los Angeles en échange de Eric Gordon, Chris Kaman, Al-Farouq Aminu et du premier tour de draft 2012 (qui appartenait à Minnesota). 

En d’autres termes, la NBA a eu ce qu’elle voulait, c’est à dire Gordon et ce fameux premier tour de draft.

Côté Clippers, on a donc craqué, et on a préféré se séparer de Gordon, 2ème meilleur marqueur de l’équipe, pour récupérer le meilleur meneur de la NBA.

Chris Paul accepte de rester au moins 2 ans

Plusieurs questions restent en suspens :

- que faire de Mo Williams, Eric Bledsoe et de Chauncey Billups puisque l’équipe se retrouve avec quatre meneurs de jeu ;

- quelle attitude auront les Lakers puisque la NBA a accepté une offre qui, sur le papier, est moins intéressante que la leur ;

- est-ce que Chris Paul va accepter de prolonger aux Clippers.

Pour l’instant, on ne peut vraiment répondre qu’à la dernière question. Chris Paul a accepté de rester au moins deux saisons aux Clippers, et il ne sera donc pas free agent dans un an.

Pour Billups, les Clippers pourraient finalement le couper.

Quant aux Lakers, ils seraient évidemment furax, et le GM de la franchise a annoncé qu’il avait déjà fait part de son mécontentement àa ligue.

Côté NBA justement, David Stern ne veut plus en entendre parler.

« Ne vous demandez pas comment on est parvenus à ce transfert, maintenant, on passe à autre chose ! »

Cinq des Hornets : Jack-Gordon-Ariza-Okafor-Kaman.

Cinq des Clippers : Paul-Williams-Butler-Griffin-Jordan.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 20:12

Et si Alexis Ajinça arrivait à rebondir chez les Boston Celtics ?

 

Selon de nombreuses sources, les Celtics seraient à la recherche d’un autre big man pas trop cher pour remplir leur raquette. Car, pour le moment, les intérieurs se comptent sur les doigts d’une main : Kevin Garnett, Jermaine O’Neal, Chris Wilcox et Brandon Bass. A la moindre blessure c’est donc la catastrophe directe.

Et le gros problème des Celtics, c’est qu’avec leur big 3 qui monopolise la grande majorité du salary cap, les solutions sont mineures pour recruter un nouvel intérieur. On l’a vu avec le contrat de Kwame Brown aux Warriors (7 millions) ou celui de Chandler aux Knicks (15 millions), les big men sont chers, très chers.

Boston n’a approximativement que 2 millions de dollars pour recruter des centimètres et à ce prix là, on ne trouve pas vraiment de gros calibres. Pourtant, quelques joueurs de « seconde zone » restent encore disponibles sur le marché et c’est le cas d’Alexis Ajinça.

Le Français serait sur les tablettes des scounts de Boston, au même titre que Ryan Hollins, et pourrait être contacté dans les jours prochains pour intégrer le roster lors des training camps. C’est tout ce qu’on peut lui souhaiter. Car un passage à Boston sous les ordres de Doc Rivers serait vraiment une bonne chose pour Alexis.

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 11:09

Les Charlotte Bobcats pourraient encore décaler Boris d’un cran.

 

Meneur pendant ses années à Pau, puis ailier à Atlanta et Phoenix, Boris Diaw jouait maintenant power forward au sein des Bobcats. Mais cette saison, le capitaine de l’équipe de France pourrait encore être décalé d’un cran.

Avec le départ de Kwame Brown à Golden State, Paul Silas a déclaré cette après midi qu’il pourrait titulariser Boris au poste de pivot si Charlotte n’arrivait pas à recruter un autre big man d’ici la reprise. Les Bobcats devraient jouer un basket rapide orienté small ball cette saison et positionner Diaw en 5 pourrait être une assez bonne solution en attaque. Par contre en défense, Boris qui ne mesure que 2,03 m risque d’avoir quelques soucis…

Diop est le seul pivot du roster actuellement mais souffre encore d’une sérieuse blessure au tendon d’Achille

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 10:05

Il fête aujourd’hui ses 23 ans mais on a l’impression que Nicolas Batum a déjà eu plusieurs carrières. De son passage au Mans, où il décrocha un titre de champion de France en 2006, à sa place actuelle chez les Portland Trail Blazers, « Batman » a prouvé qu’il pouvait s’adapter et être efficace dans tous les baskets.

Champion d’Europe des moins de 16 ans puis des moins de 18 ans. Médaillé d’argent avec l’équipe de France cet été à l’Euro lituanien, il devrait encore jouer un grand rôle l’été prochain lors des Jeux Olympiques de Londres. En attendant, voilà ses dix meilleures actions NBA de la saison dernière. 

Partager cet article
Repost0

Sondage

La météo.

 

Cliquez sur le soleil pour accéder à la météo.

 

Un peu d'ambiance avec....

Balance toi de Tony Parker