Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 14:30

Le souhait de Nicolas Batum de jouer une dernière fois avec Nancy à l'occasion du match d'Euroligue à Bilbao, mercredi à 21h00, ne se réalisera pas. La décision est venue de l'entourage du joueur, qui n'a voulu prendre aucun risque avant que l'ailier international ne retourne à Portland. Le SLUC, qui espérait encore aligner le Normand au pays basque, devra sauf surprise faire sans ailier puisqu'il semble très improbable que Mickaël Gelabale soit nancéien d'ici mercredi, lui qui est à Nancy mais espère pouvoir rapidement retourner en NBA.

 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 12:29

Les NBAers partis en Chine vont devoir prendre leur mal en patience.

C’est sans une poignée de NBAers que la saison va redémarrer le 25 décembre prochain. Aaron Brooks, Wilson Chandler, Kenyon Martin et JR Smith ne seront pas de la partie. Ces quatre joueurs se sont engagés en CBA durant le lockout et comme le stipulait leur contrat, c’est jusqu’à la fin de la saison qu’ils devront y rester.

Si on s’attendait à les voir trouver un accord avec leurs clubs chinois respectifs, aucune dérogation ne sera faite selon Adrian Wojnarowski de Yahoo! Sports. Et ils pourraient même se retrouver bloqués en Chine… sans être payés si certains avaient dans l’idée de rompre leur contrat prématurément :

« Ils peuvent jouer, être payés et retourner en NBA en mars. Ou ils peuvent ne pas être payés et retourner en NBA en mars », a déclaré un dirigeant d’une équipe chinoise.

Comme c’est le cas pour la FIBA, la CBA doit délivrer une lettre de sortie à ces joueurs sous contrat pour qu’ils puissent retrouver le championnat NBA. Sans cette lettre, pas de salut.

Pour Yi Jianlian par contre, le problème ne se pose pas. Le joueur des Southern Tigers dispose d’un passeport chinois et est donc autorisé à retrouver la NBA quand bon lui semble.

La bonne nouvelle pour les autres, c’est que le championnat chinois se termine en mars et que les NBAers auront donc tout le temps de rejoindre leurs franchises pour finir la saison NBA. A condition de trouver une équipe puisque selon Wojnarowski, les Nuggets n’envisageraient de ne resigner que Wilson Chandler...

 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 11:52

Si tôt la fin du lockout annoncée, la rumeur Mike Gélabale a repris de plus belle. Avec 17.13 pts, 6 rbds et 4.3 pds de moyenne en Pro A et 15.8 pts, 6.7 rbds et 5.2 pds en Euroleague, l’impact de Nicolas Batum au SLUC a été conséquent et les joueurs de Jean-Luc Monschau vont sans aucun doute souffrir de son absence.

Et il va bien falloir lui trouver un remplaçant. Le nom de Mike Gélabale a logiquement fait son retour sur la liste des potentiels successeurs de Batum. Mais s’il est l’un des rares joueurs de ce calibre encore disponible sur le marché, ses prétentions salariales et le fait qu’il réclame une clause NBA dans son contrat pourrait bloquer les négociations.

Pour l’heure, Batum est encore bien en place à Nancy. Jean-Luc Monschau espère même pouvoir l’aligner face au Havre ce week-end et Fenerbahce le jeudi suivant :

« Attendons, rien n’est signé, il n’a pas encore reçu sa feuille de route. Nous espérons bien aller à Bilbao (mercredi) avec lui mais nous comptons aussi sur lui pour Le Havre et Fenerbahce (7 décembre). Il est peut-être possible de négocier avec Portland. Ce n’était donc pas forcément son dernier match », espère Monschau dans le République Lorrain.

 

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 00:59

Non, Kevin Durant ne s’est pas converti au rastafarisme. Non, Kevin Durant n’est pas daltonien (pas qu’on sache en tout cas). Non, Kevin Durant n’a pas laissé sa petite sœur de 4 ans choisir les couleurs de sa nouvelle pompe. Non, Kevin Durant n’a pas les pieds radioactifs.

Et pourtant, toutes ces explications auraient plus de sens que celle, tout à fait officielle, qui explique qu’il ait choisi de sortir cette version de son dernier model Nike. Attention… wait for it… quand il était petit… wait for it… Kevin Durant rêvait d’être présentateur météo !

D’où le look de ce model nommé « Weatherman » qui reprend les effets des cartes météos. En tout cas, c’est à notre connaissance la première fois que quelqu’un « se rabat » sur le fait d’être une superstar NBA après avoir rêvé de devenir le nouveau Laurent Romejko

 

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 00:35

Showtime en Euroleague cette semaine avec alley-oops et contres en tout genre.

Pour leur dernière, Rudy Fernandez et Serge Ibaka ont fait le show. De son côté, Milos Teodosic a offert la victoire au CSKA sur un shoot au buzzer.

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 18:55

Ne comptez pas sur Zach Randolph pour faire une « Shawn Kemp ». L’intérieur des Grizzlies, monstrueux lors de la 2ème partie de saison, semble plus affûté que jamais.

Voici des extraits de sa performance lors du match de charité organisé à Houston la semaine dernière. Physiquement, il n’a jamais été aussi fin, et ça lui donne des ailes pour dunker. 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 13:16

L’ASVEL s’est imposée sur le parquet de la SIG, qui n’avait, depuis le début de saison, jamais connu la défaite à domicile.

 

C’est un véritable cadeau d’adieu qu’a offert Tony Parker (23 points, 5rds, 8 passes décisives) à ses coéquipiers villeurbannais, hier, sur le parquet d’un Rhénus archi comble. Car le NBAer de la Green Team a disputé en Alsace son dernier mach dans le championnat de France, le lock-out devant finalement touché à sa fin et la saison débutée le 25 décembre.

Et le meneur des Spurs n’a pas raté sa dernière sortie en Ligue, portant à bout de bras une équipe villeurbannaise, et peut partir avec le sentiment du devoir accompli :

« Je ne veux pas manquer de respect à nos adversaires mais on a débuté la saison avec des gros comme Gravelines ou Paris-Levallois, maintenant le calendrier devrait être plus facile ». Mais avec quelques regrets « On avait trouvé notre rythme depuis Valence et l’on montait en puissance, si au début je ne jouais que 15-16’, en accord avec Pierre Vincent on avait décidé d’augmenter mon temps de jeu ».

Et du temps de jeu, il en a eu le Tipi, 23 minutes exactement, qu’il s’est employé à rentabiliser face à une équipe strasbourgeoise qui, a une fois de plus, fait preuve de naïveté et surtout manqué d’expérience. Pourtant ce sont bien les Alsaciens qui prennent le meilleur départ (17-10, 4e’) grâce notamment à des paniers à trois points d’Harper et Anderson et une adresse au tir quasi parfaite. Et paradoxalement, c’est cette euphorie au shoot que les Strasbourgeois vont payer par la suite :

« Nous avons été bercés par l’excitation d’un début de match irréel qui nous a coûtés par la suite. » convenait Vincent Collet.

Les Villeurbannais laissent passer l’orage et grignotent leur retard par Armstrong, Tillie, Jackson et….Parker pour annuler l’écart et basculer en tête à la fin du premier quart (20-24). Mais dans le 2e acte, la SIG se reprend :

« Nous avons réalisé un très bon passage en début de deuxième quart, en étant plus durs, plus agressifs » analysait le coach strasbourgeois.

Oliver, Greer et Jeanneau se relaient pour rester au contact et Anderson, d’un shoot longue distance, ramène les deux équipes à égalité (36-35, 16e’). Mais par la suite, Strasbourg cafouille et multiplie les maladresses, autant d’offrandes à Villeurbanne qui rentre au vestiaire sur un panier primé de Parker (40-47).

A cheval sur les 2e et 3e quart, l’ASVEL inflige un 12-0 aux Alsaciens (40-37, 19e’ puis 40-49, 22e’) et s’accorde une pause avant de creuser un peu plus l’écart par deux tirs à trois points de Jackson (44-57, 24e’). Parker distribue les ballon quand il ne se charge pas lui-même de faire gonfler le score. Dans la peinture le duel entre Zianveni et Turiaf fait rage. La SIG ne parvient plus à endiguer la déferlante verte et se retrouve à 15 points de la « Green Team » (44-59, 27e’). L’escouade bas-rhinoise fait l’élastique et revient dans le match en serrant un peu plus les rangs (56-64, 28e’ puis 58-64, 30e’).

Mais les pertes de balles plombent à nouveau le collectif de Vincent Collet (13 sur l’ensemble de la rencontre), des maladresse rédhibitoires face à des Villeurbannais plus adroit avec un Parket de feu :

« Il crée beaucoup et perd peu de ballon et comme on sait qu’il en a beaucoup… » s’amusait le coach de l’équipe de France masculine.

Malgré un sursaut d’orgueil des Strasbourgeois qui remporte le dernier quart, la rencontre tourne à l’avantage de Villeurbanne qui inflige à la SIG sa première défaite à domicile.

 

parker wins

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 13:12

« Samantha, veux-tu m’épouser ? »

C’est la phrase qu’ont entendue les 2 000 spectateurs du match Mellila – Clinicas Rincon, comptant pour la 11ème journée de la Liga Adecco Oro, équivalent de notre Pro B en Espagne.

Une demande en mariage faite par le romantique Ridge McKeither après la victoire de sa formation.

 

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 20:42

Voici un tableau des joueurs qui ne possèdent pas de clause de retour en NBA.

On en dénombre 23, et la plupart sont en Chine avec notamment plusieurs joueurs des Nuggets. Même si contractuellement, Smith, Chandler et Martin ne peuvent pas revenir en NBA, on imagine qu’ils trouveront bien un moyen de rompre leur contrat…

Joueur Franchise Equipe
David Andersen New Orleans

Montepaschi Sienne

Hilton Armstrong Atlanta ASVEL Villeurbanne
Aaron Brooks Phoenix Guangdong S. Tigers
Wilson Chandler Denver Zhejiang Guangsha
Jon Diebler Portland Panionios
Joey Dorsey Toronto Caja Laboral
Chris Douglas-Roberts Milwaukee Virtus Bologne
Dan Gadzuric New Jiangsu
Pooh Jeter Sacramento Joventut Badalone
Acie Law Golden State Partizan Belgrade
Kenyon Martin Denver Xinjiang Flying
Patrick Mills Portland Xinjiang Flying
Josh Powell Atlanta Liaoning Panpan
Chris Quinn San Khimki Moscou
Brian Scalabrine Chicago Benetton Trevise
Mustafa Shakur Washington Novipiu Casale
JR Smith Denver Zhejiang Lions
Darius Songaila Philadelphia Galatasaray
Garrett Temple Charlotte Casale
Sasha Vujacic New Jersey Anadolu Efes
Von Wafer Boston Cremona
Sonny Weems Toronto Zalgiris Kaunas
Mario West New Tezenis Verone

Brian Scalabrine.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 05:23

Dominés du début jusqu’à la fin, les joueurs choraliens se sont fait écraser par un Orléans Loiret Basket à son zénith.

Amara-Sy-Mercieca

 

Laissé libre par un Uche Nsonwu (9 pts, 9 rbds) ne pouvant se donner à fond à cause de l’absence de Rick Jackson, blessé pour trois semaines, Georgi Joseph (6 pts, 2 rbds, 1 pd lors du premier quart) se montre efficace d’entrée. Toujours bien placé, le pivot haïtien fait la différence grâce à son petit shoot à 3-4 mètres et sa rage de tous les instants. L’Orléans Loiret Basket alterne bien jeu intérieur/extérieur, ce qui a le don de grandement perturber une équipe roannaise complètement dépassée par la rapidité d’exécution adverse.

D’une prévisibilité rare en attaque, ses joueurs se contentant le plus souvent d’artiller derrière la ligne à trois-points, la Chorale ne parvient pas à faire sauter le verrou orléanais et se fait donc manger tout cru par son adversaire du soir. Fin du premier quart-temps : 22-11.

 

En début de second quart-temps, Roanne diversifie d’avantage son jeu en s’appuyant sur son pivot nigérian dans la peinture. Insuffisant toutefois car les joueurs de Luka Pavicevic se montrent extrêmement maladroits et permettent, à cause de mauvais replis défensifs, à Amara Sy (19 pts, 25 d’éval) et ses partenaires de scorer en contre-attaque. L’écart gonfle et atteint rapidement les 15 points. Andre Barrett et John Holland essaient alors de pénétrer d’avantage au cœur de la défense adverse et de se montrer plus agressifs, mais ne parviennent pas à faire baisser l’écart.

Moins brillants que lors du premier quart, les joueurs de Philippe Hervé se contentent de gérer leur avance. Ceux-ci se permettent toute de même d’en remettre une couche, juste avant le buzzer, après un superbe panier extérieur de Cedrick Banks (14 pts, 20 d’éval). Après vingt minutes de jeu, les statistiques font mal. La Chorale a perdu 9 ballons, fait seulement 3 passes décisives et n’affiche que 23% de réussite aux shoots. Pire encore, les joueurs roannais n’en sont qu’à 9 d’évaluation. Soit autant que l’OLB lors du deuxième quart. Mi-temps: 35 – 18

 

Au retour des vestiaires, la Chorale laisse à nouveau les joueurs orléanais scorer facilement en contre-attaque et permettent donc à leurs adversaires de prendre 21 points d’avance. Le coach monténégrin prend alors un temps-mort salvateur en demandant à ses joueurs de se montrer plus agressifs. Profitant d’une adresse quelque peu retrouvée, les choraliens reviennent à 14 points.

En face, David Monds et ses partenaires voient leurs adversaires reprendre confiance et ne se font pas prier pour casser le rythme. Une tactique payante puisque le collectif du Loiret refait surface, alors que les Ligériens retombent dans leurs travers et prennent un éclat à quelques secondes de la fin. Fin du troisième quart: 56-35.

 

En début de dernier quart-temps, Orléans continue de pratiquer un basket léché. Maleye N’Doye se fait plaisir en attaque, après avoir asphyxié John Holland en défense, et gonfle ses stats. Les Roannais n’y croient plus du tout, l’écart monte jusqu’à 30 points après un jump shoot d’Amara Sy. C’est alors que, par un shoot extérieur, John Holland se dépucèle enfin. Il reste cinq minutes à jouer, le début du retour ? Et bien non. Cette fois-ci, l’OLB ne lâchera pas.

L’Amiral répond immédiatement par un panier à trois-points. Brian Greene en fera de même quelques secondes plus tard. Fin du « suspense ». Les quatre minutes restantes ne feront que confirmer l’écrasante domination de l’équipe orléanaise sur la rencontre, comme en atteste le score final : 82-50.

Orléans
Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 82 33 – 55 60.0 8 – 16 50.0 8 – 14 57.1 10 26 36 2 2 22 13 14 17 18 113
4. Banks Cedrick * 31 14 5 – 8 62.5 2 – 5 40.0 2 – 2 100 0 3 3 0 0 4 2 0 0 3 20
5. Sy Amara * 28 19 7 – 12 58.3 2 – 3 66.7 3 – 6 50.0 5 6 11 1 1 4 2 3 4 4 26
6. Ndoye Maleye * 29 9 4 – 6 66.7 1 – 1 100 0 – 0 - 1 3 4 0 0 2 1 3 1 1 11
7. Greene Brian   25 16 6 – 12 50.0 3 – 5 60.0 1 – 2 50.0 0 5 5 0 1 2 1 2 2 1 15
8. Ehimegbe Tony   1 0 0 – 0 - 0 – 0 - 0 – 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
9. Monds David   23 8 3 – 3 100 0 – 0 - 2 – 4 50.0 1 3 4 1 0 0 3 1 3 3 13
10. Pamba Bryan   2 0 0 – 0 - 0 – 0 - 0 – 0 - 0 0 0 0 0 1 0 1 0 0 0
11. Pellin Marc-Antoine * 25 2 1 – 3 33.3 0 – 2 0.0 0 – 0 - 0 2 2 0 0 4 0 1 2 2 5
13. Solle Yohan   1 2 1 – 1 100 0 – 0 - 0 – 0 - 0 1 1 0 0 0 0 0 0 0 3
14. Joseph Georgi * 13 10 5 – 7 71.4 0 – 0 - 0 – 0 - 2 2 4 0 0 1 0 2 4 3 11
20. Sangare Yohann   22 2 1 – 3 33.3 0 – 0 - 0 – 0 - 1 1 2 0 0 4 4 1 1 1 9
Roanne
Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 50 17 – 58 29.3 7 – 25 28.0 9 – 13 69.2 12 16 28 2 2 10 9 16 18 17 38
4. Mokongo Michael   3 0 0 – 0 - 0 – 0 - 0 – 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
5. Nsonwu-Amadi Uche * 31 9 4 – 7 57.1 0 – 0 - 1 – 3 33.3 4 5 9 0 0 3 2 3 3 4 15
6. Diabate Souleyman   22 2 1 – 8 12.5 0 – 3 0.0 0 – 0 - 0 0 0 0 1 1 1 2 0 0 -5
8. Benfatah Yohan   0 0 0 – 0 - 0 – 0 - 0 – 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
9. Braud Philippe * 25 6 2 – 3 66.7 2 – 3 66.7 0 – 0 - 1 1 2 0 0 2 0 0 3 1 9
10. Tanghe Alexis   18 7 2 – 4 50.0 1 – 2 50.0 2 – 2 100 2 2 4 1 1 0 0 2 4 2 8
12. Barrett Andre * 30 8 2 – 10 20.0 1 – 4 25.0 3 – 4 75.0 0 3 3 0 0 1 0 2 2 3 1
13. Holland John * 32 10 3 – 12 25.0 1 – 5 20.0 3 – 4 75.0 1 1 2 0 0 2 4 3 4 4 5
14. Souchu Karim   9 0 0 – 2 0.0 0 – 2 0.0 0 – 0 - 0 1 1 0 0 0 0 1 0 0 -2
15. Page Dylan * 30 8 3 – 12 25.0 2 – 6 33.3 0 – 0 - 4 3 7 1 0 1 2 3 2 3 7

 

Partager cet article
Repost0

Sondage

La météo.

 

Cliquez sur le soleil pour accéder à la météo.

 

Un peu d'ambiance avec....

Balance toi de Tony Parker