Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 11:48
Ce joueur argentin a clotûré le troisième quart-temps de la plus belle des manières.
Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 11:43
Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 09:26

Le SLUC a remporté son pari en mettant Vitoria à genoux derrière un énorme duo Batum-Akingbala.

  

SLUC NANCY – CAJA VITORIA : 90-85

Invaincu en championnat, Nancy s’installe confortablement dans cette Euroleague en battant le leader de la poule Vitoria, dans sa salle (90-85). Un exploit ? On pouvait le dire avant la confrontation. Mais sur ce que l’on a vu ce soir, Nancy a clairement progressé dans la hiérarchie européenne.

Comment ne pas repenser à la fin de match à Fenerbahçe. Avec un Victor Samnick extraordinaire, Nancy avait failli créer la sensation, mais s’était finalement s’incliné au finish la faute à un vilain 11-0 encaissé en début de match. Pour rester dans la course au Top 16, il fallait donc un résultat face à Vitoria, jusque-là invaincue (3 victoires en 3 matchs).

Il y a une semaine, Akin Akingbala n’avait pu disputer la rencontre en Turquie pour une blessure à la cheville. Ce soir, l’apport de l’intérieur nigérian fut impressionnant. Jugez plutôt : 11 pts sur les 13 inscrits par les Nancéiens en 5 minutes (13-10, 5e). Pas de quoi inquiéter les Basques, plutôt à l’aise dans le jeu rapide et adroits dans les shoots ouverts, à l’image de leur Bosniaque Mirza Teletovic et ses deux 3pts pour faire passer son équipe devant (14-16, 7e). Dans ce premier quart temps, le rythme est très élevé, l’efficacité aussi, et tout le monde s’y met.

Mais que dire d’Akingbala ? L’intérieur enchaine les paniers en convertissant les premiers caviars de John Linehan (22-20). En sortie de banc, Pape-Philippe Amagou ressort l’artillerie comme face à l’ASVEL pour conclure sur un 8-0 (28-20). On est donc sur des bases élevées côté nancéien et ceci ne va pas s’arrêter, puisque l’écart grimpe jusqu’à +10 (32-22, 12e). Nancy se jette sur tout les ballons, et gagne ses duels dans la raquette, grâce aux 18 pts d’Akingbala (34-28, 13e).

Côté Vitoria, Kévin Séraphin rentre et apporte une autre dynamique à son équipe. Les Espagnols en profitent, les spectateurs assistent à deux actions extraordinaires en défense (contre de Séraphin sur Badiane, puis contre de Badiane sur Williams, 15e). L’intensité ne faiblit pas, Amagou sort la tenue de soirée (13 pts en sortie de banc) pour porter son équipe à +7 (47-41, 16e).

Les Basques s’en remettent à San Emeterio et Teletovic pour rester au contact (47-45, 19e). Cette première mi-temps de haute volée en faveur de Nancy, n’est pas aussi évidente au niveau du score. D’autant que Vitoria réussit beaucoup mieux sa deuxième mi-temps.

Nicolas Batum prend ses responsabilités

Pour ne pas tomber dans le piège basque, Nancy va se baser sur ses forces à l’intérieur, Akingbala-Moerman (58-55, 24e). Pourtant, Vitoria va reprendre les devants pour la première fois depuis le 1er quart temps grâce à Prigioni (62-64, 27e) avant 3 dernières minutes de folie. En chef d’orchestre 5 étoiles, John Linehan va sortir un trois-points, Batum un de ces gros shoot dont lui seul à le secret, et la défense nancéienne ne va pas encaisser de points pour terminer sur un 8-0 (70-64, 30e). Avec 59% de réussite aux shoots, Nancy ne pouvait pas perdre ce match. Sauf que Vitoria est une équipe totalement atypique, capable, avec les San Emeterio et autres, de ne pas mener tout le match et de vous piquer la victoire dans le money-time.

Mais pas face au Nancy de Linehan et Batum. Pour leur faire passer le message, le meneur américain intercepte la première remise en jeu du 4e quart temps, adresse une passe lazer pour « Akinator » au dunk et Nancy est déjà a +7 (74-67, 32e). 14-3 infligées par Nancy sur la fin de 3e début 4e quart temps : les Lorrains se font plaisir et ça se voit. Leur défense va tenir et pousser leurs adversaires aux 24 secondes, et derrières Moerman sanctionne (80-73, 36e). Après la démonstration de ses coéquipiers, « Batman » Batum va dès lors conclure la partie d’une manière exceptionnelle. Il inscrit les 7 derniers points de son équipe (82-73 puis 87-80, 38e) pour terminer cette rencontre avec 21 pts, 9 rebonds, 4 passes décisives 7 fautes provoquées, et un monstrueux 35 d’évaluation (grâce à sa réussite aux shoots : 66% à deux et trois points).

Cette deuxième victoire à domicile donne des perspectives intéressantes pour les Nancéiens, avant un déplacement à Olympiacos et la réception de Cantú. S’il y a victoire sur l’une des deux rencontres, la porte du dernier round sera grande ouverte. Et pourquoi on n’y penserait pas désormais ?

 

Repost 0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 21:15
Le HTV vient d'annoncer l'arrivé d'Alexis Ajinça en tant que pigiste médical de Rick Hughes. Il pourra jouer dès samedi face à Poitiers.
Repost 0
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 16:22

Kentucky jouait lundi soir en amical contre Morehouse University, une fac plus célèbre pour avoir compté dans ses rangs Martin Luther King ou Spike Lee que pour son équipe de basket comme ça s’est confirmé face aux Wildcats. 

Rien à retenir de ce match gagné par Kentucky 125-40 tellement l’opposition était inexistante. Les joueurs de John Calipari ont enchainé 26 tirs réussis pour démarrer le match et ont même mené 63-6 un peu avant la fin de la première mi-temps.

On a pu entrevoir les qualités d’Anthony Davis et de Michael Kidd-Gilchrist. On voit que Davis était un arrière il y a peu à sa façon de jouer les lignes de passe (4 interceptions pour un intérieur de 2m10…), et que Kidd-Gilchrist est un très bon joueur, très complet.

Morehouse a servi de sparring partner à Kentucky pour montrer aux fans que l’équipe montée par John Calipari a fière allure, mais on peut tout de même se demander l’intérêt de Morehouse à jouer ce match si ce n’est l’argent…

 

Anthony Davis après le match.

Repost 0
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 20:41

L’affaire n’aura pas fait long feu : Ajinca et le Paris Levallois, c’est déjà terminé.

On mentirait si l’on pensait la nouvelle surprenante. Face à une raquette Hamilton-Williams-Masingue déjà très bien huilée, l’apport d’Ajinca n’était de prime abord pas évident. Mais sa taille, 2m13, aurait pu être un argument. Sauf que…

« Il nous a appelés lundi matin. Quand il a vu le match de vendredi soir face à Hyères-Toulon (93-90), il a eu du mal à se projeter dans notre équipe et ne voyait pas comment il pouvait avoir plus de temps de jeu » a déclaré Christophe Denis dans les colonnes de l’Equipe.

Toujours sans club, l’intérieur doit repartir aux USA aujourd’hui direction Dallas pour s’entrainer en vue de l’opportunité de trouver un spot dès que la saison reprendra. Et ainsi rappeler à tout le monde que son métier est encore celui de basketteur pro.

Repost 0
news-basket - dans ProA
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 21:34
C’est via le twitter du club francilien que l’on apprit que la JSF devrait compter un nouveau membre cette semaine. Ce nouveau joueur ne devrait pas être le Dominicain Jeff Greer avec qui les négociations n’ont pas abouties. Seule certitude : cela devrait être un combo-guard JNFL puisque Nanterre a encore la possibilité d’en engager un. Avant deux matches à l’importance capitale dans l’optique du maintien (Dijon et Pau Orthez), ce renfort ne serait pas un luxe.
Repost 0
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 20:09

Soucieux de continuer à jouer pendant le lockout, Kevin Durant a proposé ses services à certains clubs européens, dont Malaga. Le problème, selon La Opinion de Malaga, c’est que l’ailier du Thunder réclamait 750 000 dollars par mois, et que ce n’était pas dans les moyens d’un club qui avait déjà bouclé son budget.

 

Surtout que cela ne comprenait pas les à-côté : logement, véhicule… Si le lockout avait duré la saison, le salaire de Kevin Durant aurait ainsi demandé 75% du budget total pour l’année prochaine, risquant de mettre Malaga sur la paille.

Devant de telles difficultés et le peu de bénéfices entrevus, les dirigeants espagnols n’ont pas réfléchi longtemps. Et ont rapidement repoussé l’offre.

 

 

Repost 0
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 20:02

Lockout ou pas, Spike Lee reste le plus gros fan des Knicks.

 

 

Bien entendu, le réalisateur de « Do The Right Thing » en a assez du lockout et espère, comme tout le monde, que cette histoire prendra bientôt fin, mais son enthousiasme autour des Knicks reste toujours aussi fort.

« Nous avons une super équipe et je n’arrête pas de dire à mon fils Jackson qu’un jour, très bientôt, les Knicks vont gagner un titre », a-t-il confié au New York Post.

Notez bien qu’il parle des Knicks et pas simplement de New York puisqu’avec l’arrivée des Nets à Brooklyn, la Grosse pomme comptera bientôt deux franchises NBA.

« Maintenant que les Nets déménagent à Brooklyn, les gens me demandent qui je vais soutenir. Je suis toujours avec les orange et bleus. Je n’ai pas de haine envers les Nets. Jay-Z essaie de me convertir mais il n’y arrivera pas.

J’ai hâte d’être au premier match de saison régulière des Knicks au Barclays Center. Ça sera un match à ne pas rater, ça va être la folie ! »

Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 13:38

Présent à l’entrainement du PL depuis le début de la semaine, le dossier Alexis Ajinca est encore loin d’être bouclé. Présent dans les tribunes VIP de Marcel Cerdan, Alexis Ajinca a pu observer de prêt le jeu de sa possible nouvelle équipe. Et de constater par la même occasion que la raquette parisienne ne manquait pas de solidité. Résultat : interrogé sur le sujet en conférence de presse, Christophe Denis s’est voulu mesuré sur la conclusion de l’affaire.

 

 « Pour l’instant ça en est que demain matin il va venir faire une séance individuelle, dimanche pareil. Lundi il aura encore deux séances collectives, ça suit son cours. J’ai vu d’Alexis deux entrainements collectifs. Il fallait qu’on prépare le match du HTV et hier matin on s’est entraine très légèrement. On a besoin de temps encore pour pouvoir se faire une conviction qu’il puisse nous donner ce qu’il nous manque. (Il interpelle un journaliste) Ce soir il nous manque quoi ? Il nous manque (il serre le poing), on va voir s’il peut nous apporter ça »

 

 La réponse est attendue aux alentours de mardi prochain.

 

Repost 0

Sondage

La météo.

 

Cliquez sur le soleil pour accéder à la météo.

 

Un peu d'ambiance avec....

Balance toi de Tony Parker