Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 21:49

A 111 décibels mesurés dans la salle au pic de l'excitation, difficile de s'entendre. Pourtant dans ce magnifique brouhaha, le français, match après match, s'impose comme la langue officielle de l'Euro. Cela est plus que jamais mérité car ce qu'a réalisé l'équipe de France face à la Lituanie est absolument brillant. Elle s'est livrée à 100%, sans calculer, laissant de côté tous les soucis de récupération, qui étaient pourtant légitimes. On suspecte qu'elle était animée du désir secret de se préserver d'une rencontre avec l'Espagne en demi-finale, là où se jouera le ticket direct pour les JO. Pour cela, il valait mieux valider l'une des deux premières places du groupe E avant d'affronter la Roja dimanche (17h00). C'est le cas. Les Bleus joueront la pole position face aux tenants du titre. Sur le papier, ce pourrait être un peu plus un match de dupes, car il n'y a vraiment plus rien d'important à gagner si ce n'est le maintien d'une dynamique. Ce qui n'est pas anodin, c'est une évidence.

 

La Lituanie à 41% de réussite

 

Seulement voilà, un match à enjeu moindre, les joueurs de Vincent Collet ne semblent pas savoir ce que c'est. La rencontre face à l'Espagne peut être attendue avec une excitation totale car ce sont les deux meilleures équipes de l'Euro avec la Russie, invaincue comme la France mais dans une partie de tableau bien plus faible. C'est àse demander si la France n'est pas, plus simplement, la meilleure équipe du tournoi. Elle a toujours été décrite comme athlétique mais aujourd'hui, elle se révèle aussi et surtout d'une intelligence tactique remarquable. La défense déployée devant les tireurs lituaniens a été une torture pour eux (7/23 à trois points). Ils pointaient à 57% aux tirs et finissent à 41%. Circulez... C'est ce qui a permis aux Français de résister à six minutes sans marquer dans le troisime quart-temps, ratant neufs tirs de suite.. Les Baltes ont alors passé un 10-0 (41-44, 28e). Seulement un 10-0...

 

De Colo présent le jour J

 

Les Baltes étaient devant à l'attaque du dernier quart-temps (43-48) mais l'équipe de France n'a jamais perdu le tempo du match et le contrôle de son jeu. Elle a trouvé en Nando De Colo, présent le jour J, l'homme de toutes les solutions dans le money time. Le sixième homme, puisque c'est Florent Pietrus qui a remplacé Mickaël Gelabale dans le cinq, a inscrit 13 points dans un 19-6 fatal (62-54, 37e). L'équipe de Vincent Collet a aussi pu compter sur un Tony Parker peut-être moins visible mais aussi efficace (19 points) et Joakim Noah, esentiel dans sa stabilité, n'avait jamais pris autant de rebonds (13, dont 6 offensifs). Bref, elle n'a pas varié d'un poil de ce qu'elle faisait jusque-là alors que ce match avait une saveur particulière tant le public lituanien sait faire vibrer les lattes. La Lituanie a pris l'eau dès la moitié du premier quart-temps (13-8, 6e) et n'a jamais vraiment réussi à retrouver son souffle. S'il fallait garder une image, ce serait celle de Jonas Valanciunas. Il a croulé sous le poids de Kévin Séraphin et la Lituanie est tombée avec elle.

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 18:49

La France suite à sa victoire face à la Turquie(68 à 64) à un pied en quart contrairement aux allemands qui après leurs défaites(68 à 77) face aux espagnols.

Tony Parker finit meilleur marqueur de la rencontre avec 20 points.

Repost 0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 13:26

En gagnant contre la Serbie(97 à 96 ap), la France reste invaicue dans ces championnats d'Europe. Cette victoire était très importante car la France entame le second tour en étant 1ére aves 2 victoires donc on est quasiment sûre d'aller en quarts...A suivre.

 

Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 11:28
France-Italie
Espagne-Lituanie
Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 10:59

...malgré un Parker pas en forme(à cause d'une béquille reçue face à l'Allemagne) et un Séraphin catastrophique(-10 d'évaluation). Mais le principal est là, la France est au second tour et le dernier match face à la Serbie(qualifiée pour les 2eme tour aussi) se fera sans pression.

Mais revenons sur ce match face à l'Italie:84à 91(23-20 ; 25-21 ; 19-19 ; 17-31)

FRANCE(

  Min Pts Tirs-Tot Tirs-3pts L.f Ro-Rd Pd Fts Int Bp Co Eval.
 
A.Albicy 7 2 - - 2/2 0-0 1 0 0 0 0 3
N.BATUM 31 20 6/11 0/2 8/8 0-5 1 3 4 2 1 24
N.DE COLO 17 4 2/4 0/2 - 0-1 0 0 0 3 0 0
B.DIAW 27 21 7/9 1/2 6/6 1-3 4 3 0 0 1 28
M.Gelabale 20 8 3/3 2/2 - 1-5 2 3 1 1 0 16
C.Lombahe-kahudi 6 0 0/1 - - 3-0 0 0 0 0 0 2
J.NOAH 20 10 4/7 - 2/2 2-5 1 3 0 2 0 13
T.PARKER 24 8 3/11 0/1 2/4 0-3 4 3 0 1 0 4
F.Pietrus 22 4 2/2 - - 2-3 0 3 0 1 0 8
K.Seraphin 5 0 0/10 - - 0-0 0 0 0 0 0 -10
S.Tchicamboud 12 3 1/4 1/1 - 0-1 1 3 0 0 0 2
A.Traore 10 11 4/6 - 3/3 1-0 0 1 0 1 0 9
TOTAL   91 32/68 4/10 23/25 10-26 14 22 5 11 2 99
Boris Diaw a tenu son rang face aux 3 NBAers italien(Gallinari, Belinelli et Bargnani)
Repost 0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 21:54

En effet grâce à un Super-Parker(32 pts) les Bleus (qui jouaient en blanc) se sont imposés contre la Manschaft 76 à 65 malgré les 20 points de Nowitzki. A noter aussi que l'allemand Schaffatzik a tenté un tir de 11 mètres au buzzer et la réussie.

 

Repost 0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 10:43

Classement

Groupe A:

Equipe Pts J. G. P. p. c. Diff.
1 . ESPAGNE 4 2 2 0 170 151 +19
1 . LITUANIE 4 2 2 0 177 146 +31
1 . TURQUIE 4 2 2 0 169 117 +52
4 . GRANDE-BRETAGNE 2 2 0 2 130 170 -40
4 . POLOGNE 2 2 0 2 155 180 -25
4 . PORTUGAL 2 2 0 2 129 166 -37

 

 

Groupe B:

Equipe
Pts J. G. P. p. c. Diff.
1 . ALLEMAGNE 4 2 2 0 167 126 +41
1 . FRANCE 4 2 2 0 174 146 +28
1 . SERBIE 4 2 2 0 172 145 +27
4 . ISRAËL 2 2 0 2 132 176 -44
4 . ITALIE 2 2 0 2 130 156 -26
4 . LETTONIE 2 2 0 2 155 181

-26

 

Groupe C:

Equipe Pts J. G. P. p. c. Diff.
1 . GRECE 4 2 2 0 157 128 +29
2 . BOSNIE-HERZEGOVINE 3 2 1 1 161 162 -1
2 . CROATIE 3 2 1 1 160 157 +3
2 . MACEDOINE 3 2 1 1 143 146 -3
2 . MONTENEGRO 3 2 1 1 156 159 -3
6 . FINLANDE 2 2 0 2 140 165 -25

 

Groupe D

 

Repost 0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 18:46

L’équipe de France a su se reprendre en deuxième mi-temps pour s’imposer avec la manière.

Très bon début de match des Français, bien en place défensivement et sur leur jeu offensif.

La volonté affirmée de mettre la balle en dessous en début de match notamment avec Diaw et Gelabale au post up a permis aux Français de se mettre en place avant de commencer à développer leur jeu et à trouver des courses. Les interceptions françaises ont notamment permis de donner deux contre attaques conclues par TP et Gelabale (4-0), avant que Pnini n’ouvre le score pour Israël longue distance.

La grosse activité défensive sur les lignes de passes, 4ème interception en 5 min, a permis de faire un break. 14-6 à 4 minutes de la fin du premier quart, du coup Collet peut commencer à faire tourner. Gélabale et Batum ont cumulé 15 des 17 premiers de la France.

Score à la fin du premier quart : 24-14.

………………………………………………………………………………………………………………………………

 

Les rotations françaises, De Colo et Séraphin notamment, permettent à l’EdF de poursuivre sur sa lancée en début de 2ème quart et de conserver l’écart fait en début de match (28-14 à 8,25). Lior Elyahu commence néanmoins à faire sentir sa présence en attaque (8 pts en 6 min)… et dans la foulée l’équipe de France se met à jouer beaucoup moins bien des deux côtés du terrain. Du coup, Israël revient à -6 (28-22).

Parker revient aux affaire pour remettre de l’ordre pendant qu’Israël poursuit sur sa lancée (13-0) pour revenir à -1 (28-27) avant qu’Ali Traoré ne stoppe l’hémorragie. Collet choisit de terminer le quart avec son 5 de départ. (9 balles perdues pour la France).

Israël égalise à 32 partout sur deux lancers de David Blu, avant de donner 1 point d’avance à Israël 35-34. Parker est obligé de s’occuper de tout en attaque. Il permet notamment à l’EdF de refaire un petit break et de reprendre 7 points d’avance à la mi-temps.

Elyahu et Blu cumulent 21 pts, Parker en a 12.

Score à la mi-temps 42-35

………………………………………………………………………………………………………………………………

Noah et Diaw font mal en provoquant faute sur faute pour mettre Elyahu et Pnini à trois fautes alors qu’il reste encore 8 minutes dans le 3ème quart-temps. Parker et Jooks permettent à la France de repasser au dessus des 10 pts d’écart (46-35). 16-0 pour la France à cheval sur les deux quarts. L’EdF a fait un gros break (50-35), mais Collet garde son 5 majeur sur le terrain et Batum colle un parpaing pour faire encore enfler l’écart.

Batum fait un vrai chantier en défense en cumulant les steals, il en a déjà 6 !! Collet commence à faire tourner son effectif mais laisse TP sur le parquet. Israël a pris un coup sur la tête, d’autant qu’Elyahu a pris sa 4ème faute.

Gélabale continue de faire une magnifique imitation de Stéphane Risacher quand il était en équipe de France dans le rôle du scoreur silencieux mais assassin (11 pts à 5/6).

L’équipe de France maintien l’écart malgré un petit coup de moins bien sur la fin du quart. De Colo et Séraphin enchaînent les fautes inutiles mais sans que cela sanctionne l’EdF.

Score à la fin du troisième quart : 64-48

………………………………………………………………………………………………………………………………

Collet choisit de remettre Parker sur le terrain pour le début du dernier quart histoire d’éviter les mauvaises surprises.

L’écart se maintient et Collet continue de mixer son premier 5 avec le second pour éviter une chute de tension. Tchicamboud joue au poste 1 avec Parker en deuxième arrière. Batum continue de faire le job et de remplir toutes les colonnes de stats.

Après la sortie de Parker et de Diaw, l’EdF a de nouveau un coup de mou dont profite Israël pour revenir à 14 points (59-73). Traoré enchaine quelques paniers pour arrêter la disette, il a mis 8 points dans ce quart.

La France est tranquillement devant, mais le nombre de balles perdues (18 !) fait désordre. L’air de rien, Batum est à 15 points.

La France a ultra dominé au rebond (37-19) et ça a payé cash. Séraphin (8), Noah (9) et Diaw (8) ont d’ailleurs fait une moisson. Parker termine à nouveau avec plus de 20 pts (21 pts à 7/11 et 8 pds).

Score final: 85 à 66

 

 

 

Repost 0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 10:58

Israël, adversaire de l'équipe de France ce jeudi (16h45), a été dominée par l'Allemagne pour son premier match de l'Euro (91-64). Les Israéliens n'ont mené que quinze secondes (2-3, 3e) mais étaient encore au contact à la 17e minute (29-26). Ils ne se sont jamais remis du 11-0 reçu avant la mi-temps, un éclat signé par les grands ailiers Dirk Nowitzki (25 points à 10/14 en 27 minutes) et Robin Benzing (12 points). Israël a souffert de son manque de taille, dont a profité à merveille le pivot naturalisé Chris Kaman (18 points, 10 rebonds). Cela s'est vu notamment au rebond (39 à 24). Gare cependant à la menace présentée par les Israéliens à trois points avec un beau 9/21, dont 4/5 pour Guy Pnini (20 points).

 

Repost 0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 18:47

PREMIER QUART-TEMPS

Entre-deux pour la France et on lance Boris Diaw au poste, qui marque. Première indication : la Lettonie joue vraiment chez elle et les Lettons prennent beaucoup trop de rebonds offensifs. La France fait déjà face à la défense de zone. Beau alley-oop de Tony Parker pour Nicolas Batum. Mais la Lettonie répond à 3 points.

Les Lettons nous font mal à 3 points et les Bleus semblent ne pas encore avoir trouvé son rythme. Il y a des manques défensifs chez les Bleus qui ont du mal à suivre les déplacements des extérieurs adverses. Pas de réussite pour les Bleus à l’extérieur, dommage. La Lettonie ne vit qu’à 3 points. Pour l’instant, ça marche.

Tony Parker déjà bien agressif, mais Janis Blums est très chaud. La France a du mal à se mettre en place offensivement. Et, défensivement, ce n’est pas ça non plus. Il faut se réveiller ! 25-18 pour la Lettonie après un 3 points venu d’ailleurs.

DEUXIEME QUART-TEMPS

L’éternel problème de l’équipe de France refait sur face : il n’y a que Tony Parker qui ose attaquer. Les autres joueurs ne prennent pas leur position et hésitent à attaquer le cercle, il faut y aller. Tony Parker a un peu de chance avec un panier contre son camp de la Lettonie et un rebond gentil sur l’arceau.

Et c’est encore lui qui nous ramène, mais il faut que les autres se mettent aussi dans le match, surtout défensivement.

Ça y est, la France semble prendre l’avantage physiquement et la Lettonie est obligée de surjouer l’agressivité. Du coup, ça va mieux offensivement. Ali Traoré a trop tendance à aller vers le cercle. Mickael Gelabale réussit un 3 points, le premier pour les Bleus. La France repasse devant et Nicolas Batum inscrit un nouveau 3 points. Défensivement, ça va également beaucoup mieux. Ouf.

Mais Janis Blums est très, très chaud. Il va falloir l’éteindre celui-là. La Lettonie repasse devant grâce, une nouvelle fois, à son adresse à 3 points. Offensivement, c’est très compliqué pour les Bleus avec des joueurs qui ne prennent pas leurs responsabilités. Janis Blums est déjà à 20 points avec un nouveau 3 points, mais Mickael Gelabale répond. 41-40 pour la Lettonie.

La France limite la casse, mais c’est tout de même inquiétant.

TROISIEME QUART-TEMPS

Voilà, Boris Diaw attaque le cercle, et ça marche. La France attaque bien ce quart-temps avec plus d’agressivité. Tony Parker gère la maison en attaque et Joakim Noah fait du bien en défense. Bonne connexion Parker/Noah mais le pivot des Bulls était trop loin du cercle.

En tout cas, il y a une belle intensité défensive. Et Tony Parker est très bon. Le ballon circule bien, le seul souci vient d’un certain décalage entre les joueurs qui doivent marquer des temps d’arrêt qui ralentissent le mouvement d’attaque. Mais Janis Blums semble toujours insaisissable et oblige Mickael Gelabale à faire les fautes.

Boris Diaw se réveille et prend ses tirs dans la peinture. Janis Blums, lui, continue de nous faire beaucoup de mal. Et il continue… Heureusement que Tony Parker est là offensivement, parce que la France a vraiment du mal à se mettre dans le rythme.

Janis Blums est sorti, et la France refait un petit écart. Quel contre sur Florent Pietrus ! 63-59 pour les Bleus qui ne nous rassurent pas beaucoup quand même.

QUATRIEME QUART-TEMPS

David Bertans qui plante un 3 points et les Lettons sont encore tout proches. Steed Tchicamboud qui vole un ballon à Janis Blums et récolte l’anti-sportive. Enfin un peu d’agressivité…

Gros rebond offensif de Boris Diaw qui trouve enfin des espaces, et la France reprend 6 points d’avance. On ne fait plus que tirer à 3 points et on multiplie les erreurs stupides en défense. C’est très, très, très inquiétant alors que Janis Blums est toujours en très grande forme.

Nicolas Batum inscrit un 3 points qui fait du bien. Alors que Joakim Noah fait le boulot en défense. Mickael Gelabale redonne encore plus d’air aux Bleus. +8

Et Joakim Noah récupère un rebond offensif pour marquer avec la faute. Et il inscrit le lancer. Les Bleus prennent le large, mais que ce fut compliqué ! Et Tony Parker, qui ne sera pas sorti du match, met encore plus d’écart. Et encore un superbe mouvement de Tony Parker qui met les Bleus définitivement à l’abri.

Boris Diaw qui conclut le match sur une passe de Tony Parker. 89-78 pour les Bleus.

Repost 0

Sondage

La météo.

 

Cliquez sur le soleil pour accéder à la météo.

 

Un peu d'ambiance avec....

Balance toi de Tony Parker