Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 20:02

On continue d’explorer l’imposant sondage effectué par la NBA auprès des 30 GM avec des questions plus originales comme l’équipe la plus spectaculaire, la salle la plus difficile à jouer, ou encore le joueur le plus rapide.

Voici leurs réponses. 

L’équipe la plus spectaculaire ?

1. Miami – 33.3%
2. L.A. Clippers – 29.6%
3. Oklahoma City – 18.5%

Egalement cités : Denver, Golden State, Indiana, Minnesota, Toronto

L’année dernière : Oklahoma City – 51.8%

Quelle est l’équipe la plus difficile à jouer dans sa salle ?

1. Oklahoma City – 44.4%
2. Utah – 22.2%
3. Denver – 14.8%
4. Chicago – 7.4%

Egalement cités : Boston, Miami, Portland

L’année dernière : Utah – 46.4%

Quel est le joueur le plus athlétique ?

1. LeBron James, Miami – 46.2%
2. Blake Griffin, L.A. Clippers – 19.2%
3. Dwight Howard, Orlando – 7.7%
3. Josh Smith, Atlanta – 7.7%

Egalement cités : Rudy Gay, Memphis; JaVale McGee, Washington; Derrick Rose, Chicago; Dwyane Wade, Miami; Russell Westbrook, Oklahoma City

L’année dernière : LeBron James – 50.0%

Quel est le plus beau shooteur ?

1. Ray Allen, Boston – 85.7%

Egalement cités : Kevin Durant, Oklahoma City; James Jones, Miami; Jason Kapono, L.A. Lakers; Steve Nash, Phoenix

L’année dernière : Ray Allen -53.6%

Quel est le plus rapide balle en main ?

1. Derrick Rose, Chicago – 57.7%
2. John Wall, Washington – 7.7%
2. Russell Westbrook, Oklahoma City – 7.7%

Egalement cités : Mike Conley, Memphis; Monta Ellis, Golden State; LeBron James, Miami; Ty Lawson, Denver; Tony Parker, San Antonio; Chris Paul, L.A. Clippers; Rajon Rondo, Boston

L’année dernière : Derrick Rose — 21.4%

Quel est le meilleur joueur sans ballon ?

1. Ray Allen, Boston — 67.9%
2. Richard Hamilton, Chicago — 10.7%
3. Manu Ginobili — San Antonio — 7.1%

Egalement cités : Kyle Korver, Chicago; Kevin Martin, Houston; Paul Pierce, Boston; Jason Terry, Dallas

L’année dernière : Ray Allen -40.7%

Quel est le meilleur pour créer son propre tir ?

1. Kobe Bryant, L.A. Lakers – 35.7%
2. Kevin Durant, Oklahoma City – 21.4%
3. LeBron James, Miami – 14.3%
3. Dwyane Wade, Miami – 14.3%

Egalement cités : Carmelo Anthony, New York; Dirk Nowitzki, Dallas; Paul Pierce, Boston; Derrick Rose, Chicago

L’année dernière : Kobe Bryant – 70.4%

Quel est le joueur plus dur au mal ?

1. Kobe Bryant, L.A. Lakers – 32.1%
2. Rajon Rondo, Boston – 10.7%
3. Tony Allen, Memphis – 7.1%
3. Reggie Evans, L.A. Clippers – 7.1%
3. Kevin Garnett, Boston – 7.1%

Egalement cités  : Caron Butler, L.A. Clippers; Dwight Howard, Orlando; LeBron James, Miami; Andre Miller, Denver; Zaza Pachulia, Atlanta; Chris Paul, L.A. Clippers; Kendrick Perkins, Oklahoma City; Luis Scola, Houston; Kurt Thomas, Portland; Dwyane Wade, Miami

L’année dernière : Ron Artest — 37.0%

A qui donneriez-vous le shoot de la gagne ?

1. Kobe Bryant, L.A. Lakers – 48.1%
2. Kevin Durant, Oklahoma City – 30.8%

Egalement cités  : Ray Allen, Boston; Carmelo Anthony, New York; Manu Ginobili, San Antonio; Dirk Nowitzki, Dallas; Chris Paul, L.A. Clippers; Dwyane Wade, Miami

L’année dernière : Kobe Bryant – 78.6%

Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 18:48
Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 12:52
Regarder la trajectoire de la balle et sur qui elle atterrit à 0:31...
Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 17:41

Auteur d’une nouvelle belle perf’ au Madison Square Garden avec ses 19 pts, 10 rbds et 7 pds, Boris Diaw a confirmé qu’il faisait bien partie des joueurs les plus complets de la ligue.

Plus exactement, le Français est l’un des seuls aujourd’hui à compiler plus de 10 pts, 5 rbds et 5 pds par match.

En fait, ils ne sont que 5 en NBA actuellement à aligner de telles moyennes. 

Il s’agit de LeBron James (30.1 pts, 7.6 rbds, 7.6 pds), Kobe Bryant (27.6 pts, 5.8 rbds, 6.1 pds), Rajon Rondo (14.8 pts, 10.1 pds, 5.1 rbds), Kyle Lowry (15.3 pts, 10 pds, 6.2 rbds) et donc Boris Diaw (10.9 pts, 7.1 rbds et 5.2 pds).

Pour l’instant, il n’y a qu’un seul triple double depuis le début de saison, et il est l’oeuvre de l’un de ces cinq-là. Il s’agit de Rajon Rondo face à Washington avec 18 pts, 14 pds et 11 rbds.

 

 

Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 17:37

Hier, les Dallas Mavericks ont rendu visite à Barack Obama à la Maison Blanche, comme tous les champions NBA. Ian Mahinmi, lui, a eu quelques problèmes pour rentrer puisque sa pièce d’identité n’indiquait pas la bonne date de naissance.

Un épisode rapidement résolu mais qui a permis à Casey Smith, le préparateur physique, de se moquer de sa chemise à carreaux et de son noeud papillon.

« Ils ont vu ce qu’il portait et ils ont cru que c’était un déguisement », a-t-il ainsi plaisanté devant les journalistes texans.

Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 17:35

Ce n’était pas la soirée de Néné. Gros face de Landry et énorme contre d’Aminu. Dur.

Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 00:21

Balle magique ? Virus contagieux des mains carrées ? Il devait forcément y avoir un truc.

Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 19:47

Qui sera élu président des USA en 2012???

Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 18:32

Alors que chaque équipe a déjà joué entre 6 et 8 matchs, les rookies commencent à prendre leurs marques.

 

On le savait, la cuvée 2011/12 n’est pas un cru exceptionnel. Si les chiffres actuels étaient confirmés à la fin de la saison, il faudrait remonter à 2000/01 pour trouver pire que 14,1 pts par match pour le meilleur marqueur des rookies (Marc Jackson avec 13,2 pts/m).

Il n’en reste pas moins qu’il y a des joueurs intéressants parmi les nouvelles recrues.

Le Top 10

1 Kyrie Irving, Cleveland (1er choix)
  14,1 pts 3,9 rbds 5,3 passes 26,4 min
  Annoncé équipe catastrophique, les Clevelands Cavaliers ont aujourd’hui un bilan positif, avec 4 victoires pour 3 défaites, même si son calendrier a été extrêmement favorable jusqu’ici (Toronto, Detroit, Indiana, New Jersey, Charlotte, Minnesota).Il n’en reste pas moins que le numéro 1 de la draft apprend non seulement le métier très rapidement, mais aussi fait preuve de leadership et de capacité à conduire cette équipe et à la faire gagner.Meilleur marqueur parmi les rookies (à égalité avec Marshon Brooks), il est capable de shooter de loin (il pointe à 43,8%, avec 2,3 tentatives par match). C’est d’ailleurs le deuxième marqueur de l’équipe, derrière Antawn Jamison. C’est aussi le deuxième meilleur distributeur derrière Rubio parmi les rookies. Cela ne l’empêche pas d’être un rookie, et de perdre beaucoup de ballon (2,9 / matchs).
2 Ricky Rubio, Minnesota (5ème choix, 2009)
  9,4 pts 3,6 rbds 6,7 passes 27,7 min
  La hype autour de Ricky Rubio était énorme, et les attentes aussi. Après 7 matchs, dans la ligue, l’Espagnol n’a pas déçu. Scruté par tous les observateurs, les fans (enthousiastes ou haters), il a su rester concentré et faire ce qu’il sait faire : distribuer, mener le jeu, mais aussi marquer.Si le joueur n’a pas les meilleurs statistiques brutes de ce classement, il n’en reste pas moins qu’il est aujourd’hui le rookie qui fait la quasi unanimité. Non seulement c’est un extraordinaire passeur, mais c’est un joueur capable d’être décisif et de réhausser son niveau de jeu lorsque c’est nécessaire. Durant les 7 premiers matchs de la saison, à chaque fois qu’il a fallu prendre ses responsabilités, il a répondu présent.Le meneur affiche même un 100% de réussite au shoot dans les 5 dernières minutes lorsque l’écart est inférieur à 5 points. Son coach le sait bien, qui l’a fait jouer tous les derniers quart-temps depuis le début de la saison. Contrairement à beaucoup de ses camarades rookies, Ricky Rubio est un bon défenseur, capable de pourrir la vie de son vis-à-vis. On connaît ses faiblesses : shoot plus que douteux, irrégularité. Mais il n’en reste pas moins qu’à le regarder jouer, on se dit que Minnesota, pour une fois peut-être, semble avoir fait le bon choix.
3 MarShon Brooks, New Jersey (25ème choix)
  13.9 pts 3,3 rbds 0,6 passe 23,3 min
  Voici un joueur dont on a très peu entendu parler, mais qui a la chance de jouer dans une des équipes les plus faibles de la league. Drafté en seulement 25ème place en juin dernier, Marshon Brooks n’a pas peur des responsabilités. A chaque fois qu’Avery Johnson l’a laissé plus de 20 minutes sur le terrain, il a planté plus de 17 points, le tout à un très bon 45,8% de réussite. Et vu la pauvreté des Nets au poste 2, Brooks a une belle carte à jouer. Cependant, à l’image de son équipe, c’est un piètre défenseur, et il devra donc faire un effort de ce côté-là. S’il n’est pas certain qu’il soit aussi haut dans les classements à la fin de l’année, il n’en reste pas moins que c’est un joueur à suivre.
4 Markieff Morris, Phoenix (13ème choix)
  9,1 pts 5,9 rbds 1,1 passe 26,4 min
  Encore un joueur qui fait relativement peu de bruit, mais qui impressionne lorsqu’on le regarde jouer. L’ailier, jumeau de Marcus (drafté par les Rockets), dispose d’une vrai arme offensive : son shoot. Sa réussite aux tirs à 52,1% est d’autant plus impressionnante qu’il prend la majorité de ses shoots à plus de 3 mètres du cercle. Mais il est aussi capable d’attaquer poste bas et de jouer physique, avec ses 2m08 et ses 111 kg.C’est aussi un bon rebondeur, qui doit néanmoins progresser en défense. Si ce n’est peut-être pas le futur Amar’e Stoudemire de Phoenix, c’est un joueur intéressant. Plutôt dans la lignée d’un Carlos Boozer.
5 Norris Cole, Miami (28ème choix)
  10.9 pts 1,5 rbd 3,9 passes 22,4 min
  Jouer avec 3 des meilleurs joueurs de la NBA à leur poste respectif aurait pu en intimider plus d’un. Mais Norris Cole a su faire son petit bonhomme de chemin, et gagner le respect de ses coéquipiers. Voilà donc le backup de Mario Chalmers pointant à plus de 20 minutes par match, et non pas réduit à jouer les troisièmes options offensives.La qualité de son shoot à mi-distance lui permet d’être une menace crédible en attaque. Il crée donc des espaces pour ses coéquipiers, qui l’ont bien compris et qui n’hésitent pas à le servir. Sa pointe à 20 points lors de son deuxième match (face à Boston) avait impressionné. Mais le joueur ne s’est pas dégonflé, et a réédité face à Charlotte il y a une semaine.
6 Kemba Walker, Charlotte (9ème choix)
  10 pts 2,4 rbds 3 passes 19,7 min
  Si Kemba Walker est un joueur intéressant, c’est aussi un joueur très irrégulier. S’il a planté 19 points vendredi face à Atlanta, avec 3 rebonds et 2 passes, il a pointé à 2 points (1 sur 9 aux tirs) lors de la défaite face à Orlando le 30 décembre.Le joueur est bon scoreur, mais il doit améliorer sa sélection de tirs. Pointer à seulement 36,4% de réussite n’est pas vraiment ce que Michael Jordan attend de lui. Le meneur a donc beaucoup à apprendre dans la ligue. Mais il reste encore 59 matchs pour progresser.
7 Tristan Thompson, Cleveland (4ème choix)
  7,4 pts 4,4 rbds 0,3 passe 18,6 min
  En juin dernier, avec son 4ème choix, Cleveland avait décidé de recruter cet ailier-fort de 2m06 et 102 kg. Engagé pour faire le sale boulot, c’est ce qu’il fait, et il le fait plutôt bien. Avec seulement 18,6 minutes de jeu, il tourne à 4,4 rebonds par match, soit 9,5 / 40 minutes. Le joueur avait déjà prouvé ses capacités en NCAA, il les confirme ici.Attention cependant, en l’état c’est un scoreur en dessous de la moyenne. Il est tout simplement excellent pour provoquer les fautes, mais ne tourne qu’à un horrible 40% de réussite derrière la ligne. Pour devenir une menace sérieuse, il va falloir qu’il s’améliorer dans ce registre.
8 Brandon Knight, Detroit (8ème choix)
  11.1 pts 3.1 rbds 3 passes 24,9 min
  Pour son deuxième match dans la ligue, le jeune meneur n’a pas fait les choses à moitié : 23 points et 10 tirs rentrés sur 13, auxquels il faut rajouter 6 passes. Même face à la défense de Cleveland, c’est suffisamment intéressant pour attirer l’oeil. Depuis, le joueur s’est un peu relâché et n’a pas pu produire de telles performances.  Surtout, il est en échec derrière l’arc, avec un 0 sur 11 sur les 4 derniers matchs, et 37,5% aux tirs.Reste que le joueur a du potentiel.
9 Jimmer Fredette, Sacramento (17è choix)
  9,4 pts 1,6 rbds 2,5 passes 29,7 min
  On nous avait promis un attaquant, on a eu un attaquant. Capable de planter 17 points à la défense de Memphis, dont un joli 4 sur 6 derrière la ligne, Fredette est, dans les bons soirs, un shooteur d’élite. Mais c’est aussi un joueur irrégulier, à la défense suspecte.Drafté dans un équipe de croqueurs, croqueur lui-même, Fredette n’est pas dépaysé. Mais il faudra au nouvel entraîneur de Sacramento trouver un moyen d’utiliser intelligemment son talent.
10 Greg Stiemsma, Boston (non drafté)
  3,7 pts 3,8 rbds 2,17 contres 14,8 min
  C’est l’inconnu que personne n’attendait à un tel niveau. Des statistiques à première vue peu impressionnantes… Sauf que c’est un contreur exceptionnel. Il est toujours en tête de la ligue au nombre de rebonds par minutes jouées, et pointe à 2,17 contres par match en seulement 15 minutes !Mais c’est aussi un bon rebondeur, et un joueur efficace lorsqu’il doit marquer. S’il est peu capable de créer son propre shoot, il met dedans quand il le faut.En plus d’un joueur de l’ombre ultra efficace, il est aussi en passe de devenir la mascotte des Celtics. Que du bon pour lui
Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 18:28
Repost 0
news-basket - dans NBA
commenter cet article

Sondage

La météo.

 

Cliquez sur le soleil pour accéder à la météo.

 

Un peu d'ambiance avec....

Balance toi de Tony Parker